vendredi 25 décembre 2015

Rosalie Dubois chante "Soleil levant", poème d'Eugène BIZEAU


Soleil levant
Debout ! ceux dont l'âpre détresse
Gémit sans espoir et sans pain.
Ce n'est pas quand l'oisif  s'engraisse
Que nous devons mourir de faim ;
Jaillissant du coeur populaire
Voici de farouches clameurs :
On ne supprime la misère 
Qu'en supprimant les affameurs !

Compagnons de toute la terre
Le soleil se lève au ciel noir
Et bientôt sa grande lumière
Chassera les ombres du soir

Hier, sur le champ de bataille
Conduits comme un pauvre troupeau,
Sous un ouragan de mitraille,
Les gueux ont creusé leur leur tombeau ;
L'Eglise a béni la tuerie
Comme une oeuvre chère à Dieu,
Mais un jour la plèbe affranchie
Ne retournera pas au feu.

Bourreaux de la classe ouvrière,
Nous voulons le désarmement, 
Et le cri de "guerre à la guerre !"
Est notre cri de ralliement.
En apprenant à se connaître,
Les peuples seront des amis,
Et ce sera pour vous y mettre
Qu'ils dresseront des piloris...

Eugène BIZEAU, poème écrit en 1931

Aucun commentaire:

Publier un commentaire